Parmi les personnes victimes de phobie sociale, certaines ont le plus grand mal à manger en public. Cette peur provient de l’anxiété de performance, qui est généralement associée à la phobie sociale.

Voici les dix raisons qui font que manger en public pour un phobique social est une tâche extrêmement compliquée.

1. Ne pas pouvoir s’asseoir où vous voulez

C’est la plus grosse bête noire pour beaucoup de personnes quand il s’agit de manger en public avec une phobie sociale

Vous préférez sans doute vous installer dos au mur ou dans un coin. Là où vous pouvez avoir un œil sur tout le restaurant.

Et bien qu’être dos à la salle soit désagréable, être au milieu du restaurant, si près d’une autre table que j’ai l’impression d’être assis sur les genoux de quelqu’un d’autre, c’est la crise d’angoisse assurée.

2. Être obligé de se lever et de s’aider soi-même

Dans les restaurants à volonté, je suis perturbé. Les gens vont-ils voir que je fais plusieurs allés retour ? Je ne remplis pas trop mon assiette, de peur de passer pour un “morfale“.

Et puis, se lever devant tout le monde, et se servir sous le regard des gens, ce n’est pas la chose la plus facile à faire.

3. Partage de la nourriture

J’adore les tapas ! Je déteste juste les manger avec un grand groupe de personnes. Je n’aime pas partager ma nourriture, même dans les meilleures conditions (si je partage de la nourriture avec vous, il est probable que je prendrais une balle pour vous aussi).

J’ai le désagréable sentiment que vous ne pouvez pas en prendre autant que vous le souhaitez et que vous attendez maladroitement.

4. Commander à partir du menu

Je n’aime vraiment pas avoir à commander de la nourriture et pas seulement parce que j’oublie quoi dire, mais parfois, les noms des plats sur le menu sont tout simplement odieux. “Puis-je s’il vous plaît avoir le magret de canard fondu à la poêle surdimensionné ? avec un côté une fondue de poireaux accompagnée de sa sauce vinaigrette ?!” Hmm… Non !!

5. Devoir trouver les toilettes

Je ne sais pas POURQUOI exactement, mais il est affreux de devoir trouver les toilettes dans un restaurant ou un bar. Je me retiens comme le crétin que je suis jusqu’à chez moi, ou j’attends que quelqu’un d’autre s’en aille pour partir avec lui.

6. Demander plus de boissons

Appeler quelqu’un pour prendre une autre commande de boissons n’est pas amusant. Est-ce que je regarde fixement le serveur jusqu’à ce qu’il me voie ? Est-ce que j’attends que quelqu’un passe devant et j’attire son attention ? Ou dois-je battre les bras en l’air dans l’espoir que quelqu’un me remarque ?

7. Être assis sur des sièges ridicules

Les tabourets de bar sont mes ennemis, en particulier dans les restaurants où la serveuse est au comptoir, vous dévisageant pendant que vous essayez de monter cette chaise incroyablement haute… Ça craint. 

Puis, au moment où vous vous êtes assis sur la chaise, vous ne savez pas comment la mettre plus près de la table. Vous devez donc vous asseoir à environ un mètre de votre nourriture, en vous faisant mal au dos à chaque fois que vous attrapez une bouchée.

Les autres sièges dans lesquels je me sens gêné de m’asseoir sont ces sièges inconfortablement bas avec une table encore plus basse, de sorte que vous devez vous pencher pour manger votre nourriture… Ou ces horribles petits sièges en plastique dans lesquels vous pouvez à peine faire rentrer vos fesses.

Donnez-moi une chaise normale avec une table normale pour que je ne ressemble pas à un hippopotame en train d’essayer de rester en équilibre sur une balle de yoga.

8. Etre assis juste à côté des autres

Lorsque les tables sont si proches, vous pouvez entendre Géraldine parler à son mari, Eric, du cousin germain de son amie au travail et vous savez que cela signifie qu’ils peuvent entendre tout ce que vous dites, de sorte que vous ne devez pas seulement murmurer votre conversation, mais mâcher plus calmement aussi.

9. Les gens vous voient manger en public

Pourquoi détestons-nous autant cela ? Pourquoi est-ce que manger devant quelqu’un est aussi embarrassant ? On m’a demandé de couvrir ma bouche avec ma main pendant que je mâchais, même si je mâche avec ma bouche fermée… Alors, de quoi ai-je à m’inquiéter ? Mon menton a l’air stupide ? Je ne sais pas.

10. Vous renverser quelque chose dessus

Toujours commander des plats non salissants lorsque vous mangez en public, même si vous voulez vraiment des côtes de porc ou des spaghettis, au risque de mettre la sauce partout.