Si vous êtes phobique social, alors vous allez sans aucun doute vous reconnaitre dans les situations à venir…

Honnêtement, j’ai lâché quelques petits sourire en rédigeant cet article. Par ce que je me reconnais pleinement dans ce qui va suivre, et que pour une fois, voila un article abordant le sujet sur un ton un peu plus léger que d’habitude.

Alors régalez-vous !

Vous êtes phobique social quand…

Vous commandez toujours des articles sur Internet et vous les faites livrer parce que vous détestez les magasins.

Puis vous êtes trop effrayé pour répondre à la porte pour votre colis, vous le laissez donc aller chez vos voisins.

Vous avez trop peur pour aller chercher le colis qui a été laissé à vos voisins, parce que vous avez trop peur pour frapper à leur porte.

Vous commandez un verre ou un repas que vous ne voulez pas vraiment dans un restaurant, parce que vous ne voulez déranger personne en regardant le menu correctement.

On vous parle à chaque fois que vous essayez de commencer la même phrase, alors vous abandonnez.

Vous êtes phobique social quand vous agissez comme s’il pouvait y avoir des caméras dans votre maison ou des fantômes vous observant…. Au cas où.

Vous vous persuadez que si votre statut / photo / commentaire n’a pas de «j’aime» ni de réponse dans les 5 minutes, vous êtes un échec sur les réseaux sociaux et que tout le monde pense que vous êtes pathétique.

Vous allez traverser la rue au passage piéton, les voitures sont arrêtées mais le feu n’est pas encore vert. Alors vous fouillez dans votre sac à main et sortez votre téléphone pour avoir l’air occupé.

Vous paniquez soudainement et vous oubliez votre nom chez Starbucks.

Ubereats est la meilleure chose jamais inventée.

Vous passez plus de temps dans votre vie à réfléchir à ce qu’il faut faire de vos mains qu’à l’avenir ou à tout ce qui est très important.

Vous fermez les rideaux pour faire de l’exercice via un DVD, même s’il fait jour… et vous êtes au deuxième étage.

Puis vous êtes phobique social quand…

Vous êtes dans le bus et vous ne voulez pas appuyer sur le bouton d’arrêt, vous attendez donc jusqu’à ce que la personne suivante appuie sur le bouton… Peu importe la distance qui vous sépare de votre arrêt.

Vous aimez l’été car vous pouvez porter des lunettes de soleil et éviter tout contact avec les yeux à tout moment.

Vous détestez l’été parce qu’il fait trop chaud pour couvrir votre corps de la tête aux pieds.

Toutes vos «histoires embarrassantes» ne sont en réalité que des choses banales, mais elles vous réveillent encore la nuit.

Vous regardez un film ou une émission, puis imaginez des scénarios alternatifs plus heureux pour les personnages, car vous ne pouvez même pas supporter de regarder les autres faire de mauvaises rencontres sociales.

Vous êtes phobique social quand vous avez le cinéma pour vous, puis quelqu’un vient au moment où le film commence et vous souhaitez que les gens vous laissent un peu d’espace !

Quelqu’un commence à vous parler au hasard et vous commencez soudainement à transpirer, comme si vous aviez fait une séance de deux heures au gymnase.

Vous fermez immédiatement votre navigateur quand quelqu’un entre dans la pièce, puis vous paniquez en pensant que vous regardez du porno alors que vous êtes sur un forum de phobie sociale et que vous relisez votre propre message pour la 16ième fois.

Vos mains tremblent tellement que si vous mangez de la soupe en public, il ne vous en reste plus aucune dans votre cuillère au moment où elle atteint votre bouche.

Puis vous êtes phobique social quand…

Vous allez dans les toilettes et il y a une file d’attente, vous ne voulez pas revenir en arrière, mais vous ne pouvez pas non plus faire pipi en sachant qu’il y a une file d’attente à l’extérieur des box. Ducoup, vous restez assis quelques minutes sans rien faire, puis tirez la chasse d’eau.

Vous baissez le son de la télévision lorsque quelqu’un frappe à la porte pour qu’ils pensent que personne n’est à la maison.

Des supermarchés ouverts 24 heures sur 24 ont été installés ici par une sorte de créature céleste, et vous refusez de faire des emplettes avant 3 heures du matin.

Vous ne savez pas comment la plupart des mots sont prononcés, parce que vous n’avez jamais de conversations dans la vie réelle avec d’autres êtres humains.

Vous oubliez soudainement comment marcher et faite une mini attaque de panique dans la rue.

Votre CV est une feuille de papier vierge avec votre nom et votre adresse, en gros caractères.

Vous recherchez chaque mot dans Google avant de l’utiliser au cas où vous vous seriez trompé pendant toutes ces années et que rien ne signifie ce que vous pensez que cela signifie.

La blague n’est pas drôle parce que c’est vous qui le dites.

Vous avez pour stratégie de vous asseoir dans le bus en fonction de l’endroit où vous vous arrêtez et de la direction dans laquelle vous vous dirigez.

Vous ne recevez que des SMS de Dominos Pizza.

Cela vous prend 45 minutes pour vous entraîner à dire «Je vais prendre un biscuit et un coca light s’il vous plaît».

Vous appelez votre ami et il panique et pense que quelqu’un est mort parce que vous êtes «la fille qui n’utilise jamais son téléphone».

Vous entendez quelqu’un à l’autre bout du train en train de rire et vous vous convainquez instantanément qu’il se moque de vous.

Votre personnage dans les Sims a plus d’amis que vous.