L’anxiété peut réduire votre monde plus que vous ne le pensez. Vous voulez peut-être voyager depuis des années, mais vous ne l’avez pas fait. Vaincre la peur de voyager n’est pas une chose facile, mais pas impossible pour autant. La preuve, je l’ai fait !

Vous souhaiteriez peut-être avoir eu la chance d’étudier à l’étranger, mais vous avez peur de voyager parce qu’il y a tellement de choses que vous ne savez pas.

Guérissez votre phobie sociale 

MON HISTOIRE & ma méthode

  • Mes fiches pratiques contre l'anxiété
  • 1H de formation vidéo 100% offerte
  • Des exercices progressifs et naturels

 Le monde est plein d’étrangers, de modes de vie inconnus et de langues étrangères. Toutes les incertitudes alimentent vos angoisses et vos peurs.

Comment pouvez-vous entreprendre un voyage autour du monde alors que vous n’êtes même pas sûr de pouvoir supporter de prendre l’avion ? Ou rencontrer de nouvelles personnes ?

Heureusement, vous pouvez vous préparer à toutes ces situations sociales et à quelques autres qui pourraient vous inquiéter. Ce ne sera peut-être pas facile, mais ce guide vous guidera du début à la fin de votre voyages. 

Nous parlerons de la planification du voyage, de vos aventures et de votre adaptation à la maison. L’opportunité de voyager peut élargir votre monde rétréci de nombreuses façons. Commençons !

Peur de voyager : préparation

peur de voyager

Voyez la réalité en face : il y aura du monde

travel1

Si vous êtes inquiet à propos de la foule, vous avez probablement déjà envisagé de ne pas voyager en haute saison. La perspective d’explorer un pays quand il y a moins de monde apaise.

Cependant, vous avez peut-être aussi appris, grâce à des recherches, que pour de nombreuses destinations, il y aura toujours du monde. 

Ducoup, peu importe que la plage soit belle, s’il y a du monde. La perspective de devoir manœuvrer sous le regard vigilant de tant de personnes peut vous empêcher de partir en vacances. La peur de voyager vous pétrifie sur place.

Alors, que pouvez-vous faire pour surmonter ce premier obstacle aux vacances de vos rêves ?

  • Rappelez-vous que les autres se concentrent sur le plaisir, pas sur vous. Si vous avez peur que les autres amateurs de plage vous regardent et vous jugent, rappelez-vous que la plupart des gens sont à la plage pour se détendre, bronzer et nager.
  • Gardez à l’esprit que les foules sont inévitables. 
  • Rappelez-vous que souvent les gens avancent rapidement dans leurs pensées. Même si vous établissez un contact visuel ou que quelqu’un vous regarde, il est surement déjà revenu à ce qu’il pensait.

Arriver à destination: avions, trains et bus

travel2

Vous pouvez donc vous voir profiter de votre aventure dans un pays différent, et ensuite ? 

La prochaine étape consiste à déterminer comment vous allez y arriver. Très probablement, pour une aventure à l’étranger, vous devrez prendre un avion, un train, un bus ou une combinaison de ces moyens pour atteindre votre destination. 

Rien que d’y penser est une idée terrifiante. Monter dans un avion signifie devoir aller à un aéroport et faire face à des hordes de gens qui se précipitent, sans parler de la sécurité, et probablement d’un étranger comme voisin de vol. De même, les trains et les bus nécessitent de partager un petit espace avec des inconnus. Tous ces soucis font que votre peur de voyager grandit au fur et à mesure.

Comment pouvez-vous vous organiser pour survivre à ces transports ?

  • N’oubliez pas que tout le monde autour de vous est dans le même bateau (au sens figuré et peut-être même littéralement !). La plupart des gens feront donc de leur mieux pour ne pas rendre le voyage plus inconfortable.
  • Faites vos devoirs. Choisissez le siège qui vous convient le mieux, qu’il s’agisse d’un siège de fenêtre ou d’allée. Déterminez s’il y a ou non une connexion Wi-Fi sur le vol et quelle est la durée du vol. Vous seriez surpris de voir à quel point vous pouvez être plus à l’aise lorsque vous êtes assis dans un siège confortable avec un film.
  • N’oubliez pas que vous et les autres voyageurs essayez tous de vous rendre d’un point à un autre. Personne n’a pris le vol pour vous juger.

Décider de votre équipe de voyage : voler en solo ou amener un ami?

travel3

Avant de pouvoir réserver vos billets, vous devrez décider si vous souhaitez que quelqu’un vous accompagne et, le cas échéant, qui cela devrait être. 

Pour certaines personnes, l’idée de voyager seul est intimidante. Il y a tellement d’inconnues qu’il serait préférable d’avoir quelqu’un de familier qui puisse vous fournir un soutien. Pour d’autres, voyager seul est motivant.

Et en l’absence de toute autre personne sur laquelle compter, il est de plus en plus nécessaire de vous pousser hors de votre zone de confort. Balayer votre peur de voyager d’un revers de la main (d’accord c’est plus facile à dire qu’à faire, je le reconnais) !

Comment pouvez-vous décider si vous voulez un compagnon de voyage ?

  • Sachez que la plupart des gens qui ont déjà voyagé – à l’étranger ou à une heure de route – comprennent que les préférences de chacun en matière de voyage sont différentes. Voyager peut être stressant, vous devriez donc choisir des options qui vous amuseront. Pourquoi rendre les choses plus stressantes qu’elles ne le devraient?
  • Réfléchissez à ce que vous voulez faire pendant votre voyage et déterminez s’il serait plus avantageux pour vous d’être seul ou d’avoir un ami pour ce voyage.
  • Réfléchissez bien à qui serait votre ami, si vous en voulez un. Un facteur à prendre en compte est votre degré d’extension et celui de vos amis qui compléterait le mieux ce voyage.

Peur de voyager : Prospérer dans un nouvel environnement

phobie sociale blog

Rencontre de voyageurs et d’hôtes : Airbnbs, auberges et bungalows

travel4

Donc, vous avez terminé la phase de planification et vous êtes assis dans l’avion. Peut-être que vous êtes avec un ami ou peut-être vous-même. De toute façon, vous êtes en route ! 

Maintenant, vous commencez à vous inquiéter. La peur de voyager se ravive en vous. La première chose qui vous vient à l’esprit est ce qui va se passer lorsque vous arriverez sur lieu de séjour. 

Les auberges de jeunesse sont souvent perçues comme un lieu de rencontre entre les voyageurs. L’idée de se rendre sur place et de devoir se présenter à un groupe de personnes, surtout si elles semblent déjà se connaître, peut faire peur. 

Dans un hôtel, Airbnb ou un bungalow, il y aura forcément quelqu’un à qui parler pour confirmer votre réservation. Vous pourriez rencontrer d’autres voyageurs. Votre hôte voudra peut-être savoir comment se déroule votre voyage ou poser des questions bien intentionnées sur vos projets.

Comment se comporter dans ces situations et conversations?

  • Rappelez-vous que les autres voyageurs sont souvent sympathiques. Souvent, ils choisissent de voyager et de rester dans des endroits particuliers parce qu’ils sont désireux de rencontrer de nouvelles personnes.
  • Gardez à l’esprit que le travail de l’hôte est de vous aider! S’ils sont enthousiastes à l’idée de vos voyages, ils seront probablement aussi enthousiastes, sinon plus, à partager leurs histoires et leurs suggestions avec vous.

Comprendre différentes cultures : apprendre prend du temps

travel5

Chaque ville et chaque pays a sa propre culture et ses propres normes. Par conséquent, les voyages rendent souvent les gens nerveux au point de paraître irrespectueux sans vouloir le montrer. 

Si vous craignez de violer accidentellement l’une des règles tacites du pays, vous risquez de rester toute la journée à l’intérieur de votre auberge. Si vous vous trompez, tout le monde reconnaîtra immédiatement que vous êtes différent. S’ils voient que vous êtes différent, ils pourraient vous traiter différemment. Peut-être qu’ils seront condescendants. Peut-être qu’ils vous reconnaîtront comme une cible d’escroquerie. Ou vous craignez peut-être de devoir quitter un restaurant ou un musée parce que vous avez fait quelque chose que vous n’étiez pas censé faire. Tout le monde vous verrait escorté et ce serait affreux.

Comment pouvez-vous naviguer avec succès dans une nouvelle culture et dans différentes traditions?

  • N’oubliez pas que vous explorez de nouveaux terrains et que vous ne connaissez pas toutes les coutumes ou règles (on ne s’attend pas à ce qu’elles le soient !).
  • Être préparé aide ! En apprenant le plus possible sur le pays que vous visitez à l’avance, vous pourrez vous familiariser avec les traditions et les normes.
  • Réfléchissez à votre réaction lorsque vous voyez un touriste qui ne sait toujours pas quoi faire pour vous rappeler que la plupart des gens sont utiles aux touristes. Si vous avez des questions, votre hôte, vos compagnons de voyage ou un employé de la réception sont un bon point de départ.

Navigation à l’étranger : demander des directions

travel6

Une bonne partie de vos vacances comprendra probablement de passer du temps en ville. Les cartes peuvent être assez déroutantes à la maison. Il y aura des moments où l’exploration non planifiée sera exactement ce que vous voulez, mais il y aura aussi des moments où vous voulez vraiment aller voir quelque chose et que vous devez être là à une certaine heure. 

Pour ce faire, vous devrez éventuellement demander conseil à quelqu’un. Vous craignez peut-être que quelqu’un vous méprise, surtout si vous devez lui demander de répéter quelque chose ou de ralentir pour que vous puissiez comprendre. Ceci et d’autres inquiétudes peuvent vous rendre anxieux de demander de l’aide lorsque vous en avez besoin. Et faire que votre peur de voyager augmentera de manière significative.

Comment pouvez-vous demander votre chemin en toute confiance?

  • Rappelez-vous que les gens ne font pas attention à vos demandes autant que vous le pensez. Personne ne s’arrête pour vous regarder demander de l’aide.
  • Utilisez votre téléphone ou emportez un bloc-notes et un crayon. Ils vous seront utiles lorsque les gens vous donneront une série d’orientations.
  • Sachez que personne ne s’attendra à ce que vous sachiez où se trouve tout depuis votre arrivée dans la région. Les personnes comme votre hôte ou un membre de votre auberge sont également d’excellentes ressources accessibles.

Peur de voyager : Réfléchir sur votre chemin du retour

peur de voyager

Répondre à l’inévitable: « Comment s’est passé votre voyage? »

travel7

Imaginez que vous ayez eu les vacances de vos rêves. Vous vous installez sur le chemin du retour à la maison lorsque vous réalisez que dès que vous atterrirez, les gens voudront savoir comment cela s’est passé. 

De votre mère à vos collègues de travail en passant par votre voisine qui arrosait vos plantes pendant votre absence, il y aura des questions. 

Et s’ils ne pensent pas que vous ayez fait tout ce que vous devriez avoir vu ? Ou s’ils s’attendent à entendre parler de vous avec une toute nouvelle vision de la vie ? Même si voyager dans un autre pays vous a apporté un peu plus de confiance pour répondre à ces questions, il peut être difficile de se sentir obligé de donner une réponse parfaite et qui transformera votre vie.

Comment partager au mieux votre expérience avec les autres?

  • N’oubliez pas que les personnes qui posent des questions sur votre voyage se soucient de vous et veulent savoir que vous vous êtes bien amusé. En même temps, ils se rendent compte que votre idée d’un bon voyage peut être différente de la leur et veulent savoir ce que vous avez aimé.
  • Gardez à l’esprit qu’il n’y a pas de mauvaise réponse. Les vacances sont votre temps. Peu importe comment ça s’est passé, ce que vous faisiez ou où vous alliez, c’était une décision que vous preniez pour vous-même.
  • Utilisez votre trajet en avion pour choisir certains faits saillants ou des thèmes que vous avez hâte de partager à votre retour. Qu’il s’agisse de nourriture, de curiosités ou d’apprentissage, les gens veulent l’entendre ! Vous pourriez même avoir des conseils pour eux maintenant!

Sentiment de culpabilité pendant les vacances: c’est bien de s’amuser

travel8

Maintenant que vous avez compris les deux ou trois choses que vous êtes impatient de partager avec les gens, vous vous inquiétez peut-être de ce qu’ils vont penser de votre départ en voyage. 

Vous pensez peut-être que les mêmes collègues qui veulent entendre vos histoires vous en veulent de s’être absentés du travail. Ou peut-être craignez-vous que votre famille et vos amis soient mécontents du fait que vous ayez été déconnecté pendant si longtemps. Votre peur de voyager comprend également votre retour.

Si vous avez passé de bonnes vacances, vous voudrez probablement le faire à nouveau. Il est donc important de trouver des moyens de ne pas laisser ces préoccupations vous empêcher de futurs voyages.

Que pouvez-vous faire pour vaincre la culpabilité des vacances?

  • Reconnaissez que tout le monde prend des vacances. Ce n’est rien d’extraordinaire.
  • Rappelez-vous que les vacances vous ont permis d’obtenir la relaxation, la montée d’adrénaline ou tout ce dont vous aviez besoin pour être au top. 
  • Utilisez les conseils de vos voyages et posez des questions à vos amis à la maison. Comment était-ce pendant mon absence? Avez-vous besoin de mon aide maintenant que je suis de retour? Poser des questions leur donne une chance de s’ouvrir à vous et de partager ce qu’ils pensent.

Se réajuster chez soi : on y est jamais mieux qu’ailleurs

travel9

Vous êtes enfin de retour de votre voyage et les nouvelles expériences sont encore fraîches et vivantes et si différentes de la vie quotidienne. 

Après avoir passé autant de temps dans la culture et les traditions d’un autre pays, vous craignez de ne pas pouvoir vous adapter à votre rythme. Et si quelqu’un vous regardait de façon amusante parce que vous aviez fait quelque chose de « bizarre » dans votre ville natale ? Que faire si vous n’avez plus de sujet de discussion avec vos amis ? Surtout après un long voyage, ce n’est plus la peur de voyager mais la peur de ne plus pouvoir s’intégrer parce que la vie chez soi a continué pendant votre absence qui peut être effrayante.

Que pouvez-vous faire pour passer en douceur des vacances à la maison ?

  • N’oubliez pas que vos amis seront ravis de vous revoir. Ils veulent entendre parler de vos voyages et vous faire savoir ce qui s’est passé pendant votre absence.
  • Appelez ou envoyez un SMS à votre famille pour lui faire savoir que vous êtes rentré chez vous en toute sécurité. Rejoindre à nouveau vos réseaux de soutien vous aidera à vous sentir plus chez vous.
  • N’oubliez pas qu’avoir une routine vous aide à vous habituer au rythme de la maison. Cela dit, j’espère que vos voyages vous encourageront à continuer à élargir votre monde.

J’espère que ce guide vous a aidé à réaliser que la peur de voyager n’est pas ancré en vous autant que vous le pensez ! Partir en vacances, même avec une phobie sociale, est possible. Pour ma part, je rentre d’un séjour à Lisbonne, en solo, histoire de me changer les idées. Et voyez par vous-même, j’ai survécu ! Vous devez apprendre à gérer votre phobie sociale pour cela !