Quelle plante mettre dans une chambre et quels bienfaits ?

Nous vous proposerons dans cet article les 7 meilleures plantes vertes à mettre dans une chambre. Vous savez certainement que les plantes ont un impact sur notre bien-être, notre moral et notre santé en général. Avec la petite note de fraîcheur et de nature qu’elles apportent dans nos intérieurs, l’atmosphère devient tout de suite plus agréable. Elles égayent l’espace habitable tout en exerçant sur nous un effet reposant. Leurs vertus apaisantes ne sont pas le seul bénéfice que l’on peut leur attribuer. Elles contribuent également à bonifier la qualité de l’air dans la maison. Elles absorbent notamment certains polluants et particules nocives suspendues et augmentent le taux d’humidité dans nos espaces clos.

Le chauffage et la climatisation sont en effet des facteurs d’assèchement de l’air pouvant conduire à divers désagréments tels que irritations, complications respiratoires et autres inconforts… Mais si les plantes possèdent généralement de très nombreuses vertus, toutes ne sont pas conseillées pour autant et il s’agit de faire les bons choix en sélectionnant les plus appropriées à l’effet recherché, notamment concernant celles que l’on destine à faire entrer dans la chambre à coucher. Il convient aussi de trouver le ‘’bon dosage’’ de plantes pour ne pas créer un ‘’effet jungle‘’. Cela pourrait rendre l’espace étouffant et nuire aux bénéfices escomptés. L’excès étant, comme chacun sait, l’ennemi du bien !

L’excès de plantes est-il néfaste ?

Les plantes d’intérieur apportent un certain apaisement et contribuent à réduire le stress et l’anxiété. En disposer à foison n’est pas pour autant la meilleure des idées. En effet, cette profusion est susceptible d’augmenter le taux d’humidité dans la maison. Sauf à vouloir créer un ‘’effet serre’’, il n’est donc pas judicieux d’en surcharger l’espace habitable. En outre, il faut savoir que les plantes respirent. Ce faisant, elle rejettent de l’oxygène dans l’espace tout au long de la journée grâce à la lumière du soleil. C’est ce que l’on nomme le phénomène de photosynthèse. Cependant, la nuit ce processus n’advient plus et cela s’explique par l’absence de lumière. La plante, au lieu de rejeter de l’oxygène, produit au contraire du C02. 

Or, nous savons qu’un taux trop élevé de C02 dans les espaces intérieurs clos rend l’atmosphère polluée et a des conséquences négatives sur la santé, même si elles sont aujourd’hui encore assez mal connues. Mais que l’on se rassure, il n’y a pas danger pour autant, la quantité de Co2 libérée par la plante restant infime par rapport à celle que nous-mêmes ou nos animaux domestiques rejetons dans l’air. Il n’y a donc pas lieu de se priver de ce petit bonheur.

Toutefois, si les plantes agrémentent l’habitat à petite dose, en disposer en grande quantité rendrait visuellement l’espace trop chargé. Cela d’autant plus quand elles occupent une chambre qui, pour garantir un bon repos, devrait être relativement peu encombrée. En outre, elles attirent la poussière qui, elle aussi, peut produire des effets néfastes. Cela concerne particulièrement les personnes souffrant de maladies telles que rhinite allergique, asthme, conjonctivite. Il faut alors effectuer un dépoussiérage régulier.

Pourquoi mettre des plantes dans sa chambre à coucher?

L’une des raisons les plus évidentes est qu’elles sont dotées de qualités curatives et constituent à ce titre un atout de choix, notamment dans la lutte contre l’insomnie ou l’apnée du sommeil. Trouver un sommeil de qualité est pour chacun d’entre nous une préoccupation quotidienne et essentielle. Des études ont d’ailleurs fourni des résultats éloquents dans la recherche sur les effets bénéfiques des plantes pour notre système nerveux en particulier. Il est établi que la présence de plantes entraîne une réduction notable des tensions, une qualité qui, associée aux propriétés dépolluantes de certaines plantes, en fait des alliées de grande valeur dans la recherche du bien-être par les plantes. Cette action dépolluante permet d’assainir l’air.

La quantité d’oxygène augmente, la qualité de l’air devient meilleure, c’est tout un processus qui, au final,  permet de mieux respirer, ce qui favorise le sommeil. Les plantes en pot sont capables d’absorber certaines substances chimiques présentes dans  des matériaux comme les plastiques, les colles, les peintures, les meubles etc…

Les plantes sont capables notamment de filtrer des toxines telles que benzène, ammoniac, toluène, xylène et autre formaldéhyde, toutes nocives pour notre santé, voire même cancérogènes. Enfin, le doux parfum qui se dégage de certaines plantes agit comme un sédatif et contribue à réduire stress, anxiété et agitation. On évite quand même les plantes trop odorantes qui peuvent perturber le sommeil et donc produire l’effet inverse de ce celui escompté. L’idée reçue à propos des plantes supposées mauvaises pour le sommeil n’est donc pas fondée et, loin d’être un obstacle à notre sommeil, elles constituent plutôt un atout à prendre en compte.

Quelle plante mettre dans une chambre ?

Dans la chambre on va donc privilégier les plantes aux vertus dépolluantes et apaisantes. Voici une liste de plantes qui, en plus d’embellir la pièce, favorisent le sommeil.

1/ Lierre

Parmi les plantes dépolluantes, le lierre constitue un excellent choix pour la chambre. Il élimine de l’air un bon nombre de toxines très nuisibles pour la santé telles que le benzène, le xylène, le formaldéhyde et le trichloréthylène. Un autre avantage du lierre est qu’il réduit jusqu’à 94 % des moisissures présentes dans l’air. Il est donc un excellent anti-allergène et aide à combattre les problèmes respiratoires et l’asthme. En outre, il nécessite peu d’arrosage et s’adapte à merveille aux espaces peu lumineux. Il s’adapte aussi aux endroits plus frais comme la chambre où les températures sont généralement plus basses que dans le reste de la maison. Enfin, le lierre est une plante qui ne demande pas d’entretien particulier.

2/ Fougère

En plus de la belle harmonie naturelle qu’elle va procurer dans la chambre, la fougère est l’une des plantes à retenir précisément pour ses qualités d’absorption des toxines. Elle élimine les substances nocives présentes dans certains matériaux. Elle absorbe aussi les rayonnements nuisibles émis par les appareils tels que les téléviseurs ou autre moniteurs… Il n’y a donc pas de raison de s’en priver.

3/ Dragonnier

Rien de mieux que le dragonnier pour apporter une touche d’exotisme dans la chambre. Cette plante très appréciée pour son feuillage persistant souvent panaché, possède de nombreux atouts. Le dragonnier nécessite peu d’entretien et est considéré comme une plante dépolluante. Capable de neutraliser les produits toxiques, les fumées, il absorbe notamment le formaldéhyde, le benzène et le trichloréthylène. Il trouvera parfaitement sa place dans une chambre, y compris une chambre d’enfant, où il apportera un grand bol d’air pur et sera d’un grand bénéfice en cas d’insomnie ou d’apnée du sommeil. Il fait à ce titre partie des plantes qui méritent d’être découvertes.

4/ Aloe vera

Aujourd’hui très utilisée en phytothérapie et en cosmétique, cette plante possède des vertus infinies. Son utilisation remonte à au moins 6000 ans ! Les Egyptiens, qui la nommaient ‘’plante de l’immortalité’’, en faisaient déjà usage. Bien d’autres civilisations, comme les Incas, les Grecs, les Chinois ont eu recours à l’aloe vera pour se soigner. C’est dire comment, en traversant les âges, cette plante divine a su offrir des bienfaits jamais démentis jusqu’à nos jours.

Pour le sujet qui nous intéresse, elle fait partie des meilleures plantes purificatrices d’air puisqu’elle élimine la pollution générée par les produits chimiques présents dans la chambre. Elle favorise donc, elle aussi, un sommeil réparateur. De plus, le gel contenu dans ses feuilles peut trouver diverses utilisation dans les soins quotidiens. Il agit comme hydratant, apaisant et cicatrisant. Ce n’est pas un hasard si l’aloe trouve une belle place dans les salles de bains en tant que sérum tenseur, masque visage et corps. Il soulage aussi les brûlures et fait disparaître les cicatrices etc… Ses vertus sont si nombreuses qu’il faudrait lui consacrer un article à elle toute seule.

nor

5/ Lavande

Voilà encore une plante qui trouverait facilement sa place sur le haut du podium tant ses qualités sont nombreuses. Très utilisée en aromathérapie comme décontractant musculaire, cicatrisant, régénérant cutané, anti-inflammatoire, calmant, antalgique, etc… Elle possède aussi des propriétés rafraîchissantes. Son parfum agréable la range parmi les plantes les plus recherchées à placer dans la chambre. Si elle réduit la nervosité, le stress et l’anxiété comme nous l’avons signalé plus haut, son parfum agréable a des effets sédatifs qui agissent contre l’insomnie. Elle nécessite peu d’eau (autre avantage pour les oublieux!) et trouvera tout naturellement sa place près d’une fenêtre.

6/ Jasmin

Autre plante odorante, et non des moindres, le jasmin rivalise avec la lavande pour le doux parfum qui émane de ses petites fleurs et pour son effet positif sur la qualité du sommeil. Cette enivrante et magnifique plante exotique dont il existe de nombreuses variétés. Elle s’acclimatera très bien dans une chambre qui, en principe, ne devrait pas être surchauffée.   

7/ Spathiphyllum

Le feuillage généreux et les jolies fleurs blanches associés à des qualités détoxifiantes confèrent une importance majeure à cette plante. Originaire d’Amérique du sud, on l’appelle parfois appelée ‘’fleur de lune’’ ou encore ‘’lys de la paix’’. Une étude de la Nasa a en effet mis en avant ses capacités à réduire la teneur en xylène, benzène, formaldéhyde, ammoniac, toluène et trichloréthylène ainsi que des toxines contenues dans la fumée de cigarette. Rien de moins que ça ! Cette plante requiert très peu d’entretien. Il est en revanche conseillé de la placer dans un espace lumineux pour la voir fleurir. Attention toutefois à ne pas l’exposer directement au soleil afin de ne pas brûler son feuillage.

 8/ Cactus

Le cactus diffère par bien des aspects des autres plantes car, à l’inverse de celles-ci, c’est non pas le jour, mais la nuit que le cactus rejette de l’oxygène. Le processus est donc inversé. Cela signifie qu’il est tout à fait adapté aux chambres, voire recommandé, si tant est que l’on aime avoir un cactus à la maison. Il fait en tout cas partie des plantes dépolluantes. De plus, placé proche d’un ordinateur ou d’un écran de télévision, il protège des champs électromagnétiques. Son entretien est minime pour ne pas dire presque inexistant. Un arrosage faible suffit à le maintenir en bonne forme.

Dormir avec des plantes n’a donc rien de nocif comme on a pu le prétendre pendant très longtemps. Les plantes, par leurs nombreuses vertus et la petite note de fraîcheur qu’elles vont faire entrer dans la chambre sont un gage de bien-être. Elles confèrent à l’espace harmonie et détente et font du bien. Et s’il est préférable d’en privilégier certaines plutôt que d’autres pour la chambre, il n’y a pas lieu non plus de s’en priver…