Il y en avait des tonnes, mais j’ai choisis 12 choses que les gens atteints de phobie sociale sont malades d’entendre, au moins pour commencer.

Alors si vous connaissez des gens atteints de phobie sociale dans votre vie, essayez de ne rien dire de tout cela ou vous pourriez vous faire jeter une banane à la tête.

1 – “Tu es très silencieux”

Merci de l’avoir signalé… Devant tout le monde.

C’est juste typique des gens atteints de phobie sociale. Lorsque mes nerfs me font mal, j’essaie parfois de m’effacer dans le bruit de fond. Je préfère en fait participer à la conversation que de vous faire remarquer que je suis silencieux devant tout le monde. Mais je ne le fais pas exprès. Merci beaucoup.

2 – “Je comprends, j’avais l’habitude d’être timide”

Non, vous ne comprenez pas. Ce n’est pas du tout la même chose pour les gens atteints de phobie sociale

La timidité ne prend pas en charge toutes les tâches quotidiennes élémentaires, elle ne vous fait pas trembler quand vous devez mettre le linge sur la corde, elle ne vous rend pas malade toute la nuit en sachant que vous devez ouvrir la porte pour prendre un colis le lendemain. Ce n’est pas la même chose.

3 – “Tout est dans ta tête”

Bravo, Sherlock, c’est un trouble mental. Quelle perspicacité !

4 – “Sois juste positif”

Ohhh je n’avais jamais pensé à ça. Quand je vomissais mon petit-déjeuner, que je ne pouvais en manger que la moitié, parce que je devais monter dans un bus, eh bien, j’aurais dû être positif. Que je suis bête.

Oui, la pensée positive fait partie de la guérison de cet horrible désordre dévastateur de la vie, mais ce n’est pas une solution miracle. Et penser de manière positive seul ne transformera pas des gens atteints de phobie sociale en des reines / rois sociaux. Malheureusement. Il en faut plus pour vaincre la phobie sociale.

5 – “Il suffit de se saouler”

C’est une béquille. Certaines personnes se sentent moins anxieuses lorsqu’elles sont ivres, d’autres plus anxieuses. 

Mais consommer de l’alcool chaque fois que vous souhaitez socialiser ou avoir moins d’anxiété est une pente glissante, surtout si c’est le seul moyen de vous sentir moins anxieux. 

Si vous encouragez une personne à utiliser une béquille malsaine comme celle-ci plutôt que de l’encourager à se rendre sur le bon chemin de la guérison, vous ne l’aiderez pas du tout. Au contraire.

6 – “Mais je serai avec toi tout le temps”

Voulez-vous rester à mes côtés comme un pot de colle ? Ne partirez-vous même pas pour aller aux toilettes ? Voulez-vous m’escorter jusqu’à la salle de bain ? Ne participerez-vous pas à une conversation que je ne comprends pas ? Ne me poserez-vous pas de questions ou ne m’inclurez pas dans la conversation ? Voulez-vous vous cacher dans le coin avec moi pour que personne ne nous voie ?

Désolé, mais parfois, parfois, nous préférons ne pas vous retenir et gâcher votre plaisir, car nous pouvons être assez difficiles à sortir lorsque nous sommes anxieux. 

Et puis ça peut souvent être un mensonge. Je ne sais pas combien de fois un ami m’a dit cela, m’a emmené à une fête ou chez l’un de ses amis, puis m’a abandonné ou m’a laissé dans la cuisine pour aller boire avec ses amis «amusants».

7 – « Comment peux-tu faire « ça » mais ne pas aller «  », ça n’a aucun sens »

Cela ne se produit pas de la même manière dans toutes les situations et ne faites pas de discrimination. Cela arrive à différentes personnes à différents égards. 

Je pourrais très bien faire quelque chose que tout le monde craindrait, mais être incapable de faire quelque chose de banal. C’est très compliqué, donc si nous disons que nous avons peur de faire quelque chose de spécifique, il vous suffit de nous faire confiance.

8 – “Sois toi-même”

OK, je sais que quand on est que tout les deux, je suis hyper relax et détendu. C’est très gentil mais voila le truc, je suis comme ça avec toi parce que je me sens à l’aise avec toi. On se connait depuis des années. Ce sentiment ne se produit pas avec tout le monde, même parfois des gens que je connais depuis aussi longtemps que toi.

Certaines personnes me rendent plus anxieuse, surtout s’il y en a plus d’une et que je les rencontre pour la première fois. Ça c’est le pire !

9 – “Tu agis comme un enfant”

C’est le pire pour moi personnellement. J’ai entendu cela tellement de fois et ça m’enfonce. Il n’est jamais agréable de se faire dire qu’on est un enfant, juste par ce qu’on ne peut pas fonctionner comme on le souhaite. Cela banalise complètement notre maladie mentale.

Devine quoi ? Je voudrai être un enfant. Mon enfance était très angoissée mais j’étais beaucoup plus libre que maintenant ! Au moins, les enfants voient le monde les yeux ouverts, au moins ils n’ont pas de préjugés, au moins ils se soucient beaucoup moins de ce que les gens pensent.

10 – “C’est une excuse”

Pourquoi voudrais-je une excuse pour ne pas expérimenter toutes les choses de la vie qui semblent vraiment amusantes et enrichissantes?

Pourquoi voudrais-je avoir une excuse pour ne pas me faire des amis? Et pourquoi voudrais-je avoir une excuse pour que les tâches élémentaires qui me conduisent à l’extérieur de la maison, ne serait-ce que 5 secondes, prennent deux heures. Juste parce que je suis dans la salle de bain en train de grimacer ou de me rebuter pour le faire ?

Non, non, non. L’anxiété sociale n’est pas une excuse… Et s’il y a quelqu’un qui prétend feindre de la phobie sociale pour quelque raison que ce soit, ce n’est qu’un con.

11 – “Ce n’est pas grave, fais-le”

Si ce n’était pas vraiment grave, et que je pourrais le faire, je le ferais !

12 – “Laisse tomber”

……… Va te faire foutre.